Make your own free website on Tripod.com

     
MUSEES DE PAIN EN EUROPE
 
  
La culture de manger n’est pas le thème trivial . Les vivres et les nourritures jouent le rôle très important  dans le développemment de la culture et de l’identité régionale  et ils sont connus comme les symboles  de la dignité nationale. De l’autre côté, les traditions de nourriture dépassent les frontières nationales en liant des peuples ayant les langues, les religions et les manières de la vie différentes.

Le pain est depuis longtemps la nourriture de base (auprès de la table). Pourtant, nous en savons peu de chose: les significations symboliques et ethnologique, les influances historiques, les différentes sortes de pain, des méthodes de le cuire et produire, des résultats socio-politiques et l’importance  pour notre  vie quotidienne. Les recettes traditionnelles sont oubliées, ou ils sont en bon chemin de l’être.

Les musées de pain et de boulangerie ont pris la tâche à decouvrir de 
nouveau ces connaissances, de les garder et présenter aux publics.
D’ autant plus sont nécessaires les campagnes entretenant cela, ça veut dire les projets attirant l’attention à l’existence et le travail de ces musées .

Le manuel en train d’être préparé est basé sur les informations de clés qui se trouve  dans les musées d’Europe, dont les collections de n’importe qelle manière sont liées au pain ou à la boulangerie. Les profils des musées très richemment illustrés (y compris  les peintures en coulleurs et l’approche essayistique au pain) peuvent offrir l’instrument pratique et expressif  à chacun qui en a de l’interêt, surtout pour le commerce ou l’industrie du pain et de cette façon on aide à retrouver les valeurs antérieurs de la tradition du pain et de les lier avec les métiers contemporains et les d évelopper pour l’avenir. Cette initiative peut avoir l’importance très significative pour les musées mêmes et pour les futures activités de l’échange, de la coopération et de la création du réseau.

Le projet sera égidé par ERICArts. C’est un  sous-projet de « European Food project »  qui a le priorité sur le liste des projets de ERICArts.

Les travaux préparatoires menés jusqu’au présent

Octobre 1997-Janvier 1998 - Le développement du concept et les recherches à identifier les musées réspectifs. La rédaction du questionnaire et la traduction en trois langues.

Février 1998 – Mai 1998 - L’action de poste  (l’expédition  du questionnaire aux Musées contactés jusqu’à  cette date).

Juin 1998 -  La réception et l’évaluation des questionnaires retournées de même que du matériel y joint.

Les premiers résultats et l’echo des musées participants
40 musées sont cités sur la liste ci joint (l’information sur le projet, la questionnaire, la demande des photos, un essai court et le matériel documentaire.Après la première demande 28 musées ont répondu,
quelques uns même donnant les informations et les adresses de musées qui avant  n’étaient pas inclus.

Plusieurs musées  ont donné les reponses avec beaucoup de détails et du matériel informatif. Le projet sera appuyé et on attend beaucoup de sa réalisation. On a declaré, par exemple, le suivant:
- Je trouve que l’idée à faire la publication pareille est parfait, surtout pour l’échange des expositions (Mühlerama,  CH, Zurich)
- Inventaire exhaustif des musées traitant le thème; ouverture aux futures collaborations (Maison du blés et du pain, F. Verdun sur le Doubs).
- Plus de contacts entre les musées de pain, en but de faire l’échange des expositions et l’échange d’expérience; le soulèvement du degrée des connaissance sur ces musées (Deutsches Brotmuseum, D. – Ulm).
- Faire comprendre le travail de la boulangerie; faire passer plus de gens dans les musées (Alte Backstube – Bezirksmuseum, Josefstadt).
- Plus de contacts structurals avec les personnes intéressées; plus de communication entre les musées de nourritures au niveau international (Het Warme Land – NederlandsBakkerij Museum, NH- Hatten).

But de projet

Les premières réactions ont déjà clairement montré que, dans les relations internationales, il y’a beaucoup de lacunes dans le domaine de la gestion concernant l’entretient et la présentation de la tradition du pain. En même temps on pourrait constater un grand intérêt pour la coopération et l’échange. Ce fait montre clairement que l’initiative pour une publication sur les musées européens de pain a apparu au moment juste et qu’il vaut la peine  pour compenser ce que a été perdu.
L’autre but est de renforcer les connaissances sur les thèmes relatifs au pain et son contextes social  multiple ce qui pourrait être une contribution  modeste à la sensibilisation plus forte pour cet héritage universel de l’humanité. Le livre devrait être connu et accessible, couvert par le travail efficace dans le domaine du marketing et de l’information.

Paralellemment avec la publication du livre, c’est à dire comme le suit, on a pensé à montrer publiqement la coopération entre les musées dans l’autre forme, comme par le film ou l’expositions. Comme le cadre il s’offre, par exemple, La foire internationale “Marché mondial de boulangerie” qui aura lieu année 2000 à Munich, puisque les organisateurs planifient à cette occasion de donner la vue de “6000 ans du pain”.

Notre désir

Nous serions très contents si vous montrez l’intérêt pour le thème les musées de pain et la tradition de la boulangerie. La publication du Manuel de même que les autres présentations de “Pain et monde” dépend des moyens financiers que nous aurons à la disposition. Si vous pourriez nous soutenir dans la réalisation des intentions citées, nous sommes prêts de vous donner les informations plus détaillées.
The project is carried out under the auspices and with substantial support of ERICArts. It is recognised as a sub-project of the "European Food Project" which is given priority on ERICArts project-agenda. The project is carried out by the ERICArts researchers Marion Fischer  (D-Bonn) and Dimitrije Vujadinovic  (YU-Sremski Karlovci). 
 
Main  Culture  Projects Réunions Trésors Librararie Galérie Livres   Laisons  Nouvelles